Accès aux soins

Accès aux soins

Qui ne reçoit pas de traitement? Qui devrait en recevoir un?

L’utilisation de la radiothérapie, c’est-à-dire le pourcentage de patients atteints d’un cancer qui reçoivent une radiothérapie, est un indicateur clé de l’accès aux soins. Ce pourcentage a été calculé localement dans plusieurs provinces, dont la Colombie‑Britannique, l’Alberta et l’Ontario. Les études menées dans ces provinces montrent que les taux d’utilisation de la radiothérapie sont inférieurs aux taux de référence souhaités, actuellement aux alentours de 34 %, et donnent à penser que certains patients atteints d’un cancer qui résident dans ces provinces ne reçoivent pas de radiothérapie alors qu’ils pourraient en retirer des bienfaits.

Le PCQR travaille actuellement avec les parties intéressées pour établir la présence et l’ampleur de tels écarts dans les autres provinces canadiennes. Ce travail n’est que la première étape pour comprendre les inégalités et les obstacles dans l’accès à la radiothérapie au Canada, pour offrir un accès équitable à tous les Canadiens et pour améliorer l’issue du cancer.

Ce qui se fait actuellement

Le PCQR est ravi de travailler avec Jessica Chan, sa boursière en résidence. Sous la guidance de Jessica, le PCQR recueille actuellement des données sur le taux d’utilisation de la radiothérapie dans chaque province canadienne, et compare ces taux à l’échelle du pays. Ce projet nécessite la collecte de données sur le nombre total de nouveaux patients en radiothérapie traités en l’espace de 1 an et classés en fonction du siège du cancer (poumon, sein, prostate, région colorectale) et de la visée du traitement (curative/palliative). Le PCQR sollicite le soutien des responsables en matière de radiothérapie dans chaque province. Les données nécessaires sont recueillies dans le registre central où sont stockées les données sur la radiothérapie, dans chaque province, pour déterminer le nombre total de patients en radiothérapie dans une province donnée, ou en communiquant individuellement avec chaque centre de radiothérapie d’une province pour connaître le nombre de patients qui reçoivent une radiothérapie par centre.

Les données sur les nouveaux cas de cancer sont tirées du registre du cancer de chaque province. La coordination est assurée par le responsable provincial en matière de radiothérapie. Le PCQR calcule le taux d’utilisation de la radiothérapie dans chaque province en divisant le nombre de patients en radiothérapie par le nombre de nouveaux cas de cancer de la province. Il compare ensuite ces taux dans chaque province avec les taux de référence canadiens établis précédemment.

Ce qui se fera bientôt

À compter de 2019, le PCQR va employer une méthode de mesure de l’utilisation faisant le lien entre l’incidence et le traitement. Cette méthode va permettre de mieux cerner la variation de l’utilisation de la radiothérapie dans les régions. Des données sur le rapport incidence/traitement seront recueillies dans les provinces où de telles données sont disponibles pour être ensuite analysées et comparées à celles recueillies antérieurement afin de connaître les régions et les populations qui ont un accès limité aux soins.