Accès aux soins

Accès aux soins

Qui ne reçoit pas de traitements? Qui le devrait?

En raison du rôle vital de la radiothérapie dans la gestion des soins curatifs et palliatifs de la maladie, l’accessibilité des traitements constitue un élément clé de toute stratégie de lutte contre le cancer. On ignore dans quelle mesure l’accès à la radiothérapie est variable au Canada. Dans le cadre de son nouveau mandat, le PCQR collaborera avec des partenaires pour élaborer un plan et un cadre opérationnel permettant d’obtenir, de partager et de regrouper les données d’utilisation des traitements de radiothérapie à l’échelle pancanadienne. Ce travail constituera un premier pas vers la compréhension des inégalités dans l’accès aux traitements de radiothérapie au Canada, des obstacles à cet accès et des moyens d’améliorer la situation.

Ce qui se fait actuellement

Des chercheurs du Canada, de l’Australie et du Royaume-Uni ont mis au point des normes et des cibles internationales pour l’accès à la radiothérapie. Les processus ayant mené à l’élaboration de ces normes reposent sur des méthodes déductives (par exemple les arbres décisionnels) et inductives (comme l’évaluation comparative des modèles de pratique actuellement appliqués). Ces méthodes permettent de dégager des cibles solides quant au recours à la radiothérapie. Le paramètre le plus pertinent à cet égard est le taux d’utilisation de la radiothérapie à un an (RT1Y), qui correspond à la proportion de patients nouvellement diagnostiqués en radiothérapie moins de 12 mois après leur diagnostic.

Quelle est l’approche du PCQR?

  • Convoquer une réunion des partenaires pour élaborer un projet d’évaluation de l’accès à la radiothérapie au Canada;
  • Créer au sein du PCQR un groupe de travail sur l’accès aux soins en fonction de l’implication des principaux partenaires;
  • Mener une étude de la conjoncture et faire état des statistiques provinciales actuellement disponibles sur l’accès aux soins;
  • Évaluer la faisabilité d’analyses pancanadiennes sur l’accès aux soins en utilisant les registres provinciaux et les données provinciales de traitement, en se basant sur les modèles ontariens existants et en formulant de nouvelles hypothèses qui tiennent compte des populations à risque (personnes vivant en régions rurales, personnes âgées, communautés des Premières Nations, Inuit et Métis).

Quels sont les objectifs à long terme?

Une description exhaustive de l’accès aux soins de radiothérapie dans l’ensemble du Canada facilitera le développement d’un programme d’application des connaissances ainsi que de stratégies régionales et contextuelles en vue d’améliorer l’accès à la radiothérapie.